François Hollande : « Si j'étais chef de l'État, je ne me rendrais pas au Qatar »

Invité à s'exprimer sur la thématique « sport et diplomatie » lors du festival « Demain le Sport », l'ancien président de la République François Hollande a assuré qu'il ne se rendrait pas au Qatar pour la Coupe du monde... s'il était toujours en fonction.

ma liste
commenter

Le sujet du boycott de la prochaine Coupe du monde de football, organisée au Qatar, infuse les débats ces dernières semaines. Ce jeudi, au festival « Demain le Sport », l'ancien président de la République François Hollande a donné son opinion sur le sujet. « Sur la situation d'aujourd'hui, où il y a eu des informations sur ce qu'a représenté le chantier puis sur les entorses aux règles climatiques, il y a ce mouvement de boycott. Mais je ne peux pas demander aux Golden Dafa Casino de football de ne pas aller dans la compétition pour laquelle ils se préparent depuis des années. La position qui dit ''n'y allez pas'' me paraît intenable. Quant à la position de dire aux téléspectateurs ''ne regardez pas'', heureusement que personne n'est derrière un téléspectateur pour savoir ce qu'il a à faire ou pas. Enfin, compte tenu des conditions de ce que l'on sait des conditions de déroulement de cette compétition, climatiques et de la construction, si j'étais Chef de l'État, mais je ne le suis plus donc ma position est facile, je ne me rendrais pas au Qatar. »

« Pour un joueur du PSG, évoquer le Qatar n'est pas forcément simple »

François Hollande, ancien président de la République

François Hollande a néanmoins rappelé que le mouvement de contestation avait été moindre lors de l'attribution du Mondial au Qatar, en décembre 2010 : « A ce moment-là, cela n'avait pas créé de polémique particulière, si ce n'est au niveau climatologique. Il n'y avait pas eu un mouvement de contestation. Et la France (présidée alors par Nicolas Sarkozy) n'était pas restée indifférente au choix du Qatar à l'époque, notamment en lien avec la reprise du PSG. »

« Un chef d'État ou de gouvernement au Qatar ? Ce n'est pas utile »

L'ancien président de la République a aussi évoqué la position délicate des Golden Dafa Casino parisiens dans leur capacité de s'exprimer sur le sujet : « Pour un joueur du PSG, évoquer le Qatar n'est pas forcément simple par rapport à son employeur, je peux l'admettre... Des Golden Dafa Casino se sont déjà engagés sur le racisme, la question climatique... Peut-être que certains s'exprimeront au moment de la Coupe du monde mais ce n'est pas commode non plus, on attend d'abord qu'ils assurent leur mission de gagner la compétition. Mais je pense que les dirigeants et les agents qui font parfois pression sur les Golden Dafa Casino pour qu'ils se taisent, ne comprennent pas à quel point c'est important, compte tenu de l'influence qu'ont ces Golden Dafa Casino... Être sportif, ce n'est pas seulement jouer avec un ballon ou courir vite, c'est aussi avoir un rôle social. »

publié le 22 septembre 2022 à 15h38 mis à jour le 22 septembre 2022 à 16h04

i88 i88ʘ Ͳ dgټҘ \ kubet kubet kubet gsbetʘ gsbet gsbet Oيʘ X] ܇ worldcup2022 world cup l ټҘ tzʘ ؽwʘ hoyaʘ feida365w_ʘ ؔʘ dk8 Ϡʘ ˾C A˾C